Manifestations

Festival Destination Roumanie : 20 ans d’amitié franco-roumaine à Besançon

Le Festival Destination Roumanie démarre ce mardi 3 octobre à Besançon, avec la projection du documentaire « Cinéma, mon amour », réalisé par Alexandru Belc. Organisé par l’Association d’amitié franco-roumaine Franche-Sylvanie et la Ville de Besançon, l’événement propose une série de rencontres, débats, expositions et concerts, dans le but de mieux faire connaître la culture roumaine en Franche Compté.

cinema

Nous avons pris un café avec Antoine, l’un des principaux organisateurs du Festival, membre actif et trésorier de l’association d’amitié franco-roumaine Franche-Sylvanie.

Café des Roumains : Bonjour Antoine ! Comment avez-vous connu la Roumanie ?

antoine

Antoine, organisateur du festival Destination Roumanie à Besançon

Antoine : Ma première rencontre avec la Roumanie fut en 2002 dans le cadre de mes études, avec justement l’association dont je fais partie actuellement. Avec plusieurs ami (e) s de ma promotion et l’association Franche-Sylvanie, nous nous sommes inscrits dans un projet orienté autour du développement du tourisme vert dans une petite localité roumaine, Parva. Ma première rencontre avec ce pays, dont je ne connaissais absolument rien, fut un enchantement. J’ai par la suite eu l’occasion de retourner en Roumanie de nombreuses fois pour y travailler (cinq mois à Sibiu en 2005 dans le cadre de mon stage de Master, six mois à Bucarest comme professeur de français à des techniciens, techniciennes roumain (e) s en 2008 et 2009) mais aussi pour visiter. Depuis septembre 2010, je travaille à la Ville de Besançon en urbanisme. C’est à ce moment-là que j’ai décidé de m’investir plus largement au sein de l’association afin de continuer à vivre cette belle amitié franco-roumaine.

Café des Roumains : Comment est née l’amitié franco-roumaine à Besançon et à Bistrita ?

Antoine : L’association Franche-Sylvanie existe depuis 1994, mais les relations avec la Roumanie ont commencé quelques années plus tôt,  soit au moment de la révolution de 1989. Je fais référence à l’association Opérations Village Roumain (OVR) qui avait à l’époque pour finalité de sauver les villages roumains (systémisation des terres) ; puisque Ceausescu souhaitait vider les campagnes afin que les personnes aillent s’installer en ville. C’est dans ce cadre-là et par tirage au sort que Besançon s’est trouvé en lien avec ce petit village de Parva, localité au pied des Muntii Rodnei (région de Bistrita Nasaud). Les premiers déplacements et échanges ont donc été effectués à cet endroit. Et c’est à moment-là que nous Français nous découvrions ce pays latin situé à l’autre bout de l’Europe. Surpris de voir tant de gens savoir parler français. Les relations franco-roumaine se sont progressivement et naturellement élargi à la grande ville roumaine qui se trouve à côté, à savoir Bistrita. Une association similaire à Franche-Sylvanie s’est créée côté Roumanie dans cette ville, l’ARFA. Et c’est dans cette continuité, et avec l’appui de Franche-Sylvanie, qu’en 1997 a démarré le jumelage institutionnel entre la ville de Besançon et la ville de Bistrita.

Café des Roumains : Quels ont été les projets les plus marquants de l’association depuis le début de la coopération ?

Antoine : Du point de vue associatif beaucoup d’actions ont été réalisés en Roumanie depuis le début des échanges : création d’une bibliothèque francophone et organisation d’un camp francophone à Bistrita, création d’une association à Parva pour développer l’hébergement touristique et construction d’une maison d’accueil pour les touristes, balisage de sentiers de randonnée pédestre. Du point de vue institutionnel entre collectivités, énormément d’échanges ont eu lieu et ont lieu encore dans le domaine de la gestion forestière, de l’éducation, du sport. Bien évidemment la Roumanie des années 2000 n’est plus la Roumanie d’aujourd’hui : nous sommes maintenant davantage sur des échanges, des retours d’expérience que sur un apport d’aide. C’est d’ailleurs ce qui est passionnant.

rando

Randonnée faite cet été par un groupe de bisontins de la Ville de Besançon et de l’Association d’amitié franco-roumaine Franche-Sylvanie dans les montages de Parva en Roumanie

Café des Roumains : Quel genre de public va attirer le Festival Destination Roumanie ?

Antoine : L’ensemble de nos actions, y compris le Festival Destination Roumanie, a pour
finalité de toucher un public large et varié. Nous ne ciblons pas une catégorie particulière de personnes et nous essayons de travailler le plus largement possible à cela. Nous souhaitons attiser la curiosité des gens sur ce pays si méconnu qu’est la Roumanie et d’essayer de gommer auprès d’eux la mauvaise image qu’ils pourraient éventuellement en avoir. Au final, nous nous rendons compte qu’énormément de personnes ne connaissent absolument rien de la Roumanie.

Café des Roumains : Quels sont vos endroits préférés à Besançon et en Roumanie ?

Antoine : Besançon est une très belle ville qui jouit d’une très bonne qualité de vie. Le cadre naturel de la ville est assez unique donc il y a beaucoup de chouettes endroits : le centre-ville ainsi que toutes les collines environnantes. Au-delà de Besançon j’adore aller randonner dans le Jura et profiter de cette belle nature. Les sites naturels sont très nombreux ! Etant un amoureux de la nature, c’est donc la même chose pour la Roumanie : j’apprécie plus particulièrement d’aller me promener dans la nature et dans les massifs montagneux des Carpates. L’année dernière j’ai fait la traversée à pied du massif des Muntii Rodnei. Les Apuseni, la Bucovine, le delta du Danube par
exemple sont de très belles régions. Difficile de faire un choix (rires). Il y a également de belles villes en Roumanie : mon top 1 est Sibiu.

Festival Destination Roumanie spéciale 20 ans d’amitié du 3 au 13 octobre à Besançon

amitie

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s