Cultures du monde

Festival Un État du monde et du cinéma 8ème édition : Cristian Mungiu ouvre le bal

Du 18 au 27 novembre, le Forum des images accueille pour sa 8e édition le Festival Un État du monde… et du cinéma. Sous l’égide de Christiane Taubira, ancienne ministre de la Justice, le festival a pour ambition de créer un dialogue entre le cinéma et le monde géopolitique et découvrir grâce aux images ce que vivent les gens au-delà des frontières.

“La culture nous est intrinsèque et essentielle. C’est à la fois ce qui peut sublimer dans toutes les situations, mais en même temps ce qui peut permettre de survivre dans le dénuement le plus absolu” a souligné l’ex-garde des Sceaux devant les applaudissements d’une salle pleine à craquer.  

Cristian Mungiu, fer de lance du cinéma d’auteur roumain et invité d’honneur de cette édition, a donné le coup d’envoi de ce Festival, avec une projection de son dernier film – Baccalauréat – Prix de la mise en scène à Cannes cette année. Habitué de la Croisette – Palme d’or en 2007 pour son long métrage “4 mois, 3 semaines, 2 jours”, Prix du scénario en 2012 pour “Au-delà des collines” – Cristian Mungiu a décrit ses productions comme des “films sur la nature humaine” : “Ce que je cherche dans le cinéma c’est de comprendre les petits drames à côté de nous, les sujets qui sont à la fois personnels et universels”.

 

Tourné à Victoria, petite ville de Transylvanie près de Brasov, Baccalauréat raconte l’histoire du médecin Romeo qui a tout mis en oeuvre pour que sa fille puisse partir étudier à Londres et vivre loin de son pays natal. Avec des décors parfois glauques et sur la musique “Ani de liceu” – tube roumain des années 80 – sans oublier le clin d’oeil à la lutte environnementale pour la protection du site Rosia Montana, le film de Mungiu s’apparente à un examen de conscience de la Roumanie.

“Je pense qu’il y a une façon de corriger ce qui se passe dans la société avec le cinéma. C’est pour cette raison que je m’intéresse aux problèmes que je retrouve dans la société d’aujourd’hui, pas seulement dans la société roumaine”

Réaffirmant son approche engagée, Cristian Mungiu a conclu : “S’il y a un espoir dans ce film, il est lié à la nouvelle génération, représentée par Eliza, une jeune fille avec beaucoup d’énergie. On espère toujours que les jeunes vont changer le monde”.

Baccalauréat de Cristian Mungiu : sortie en salle le 7 décembre

Distribué par Le Pacte

LES SÉANCES DU PROGRAMME « CRISTIAN MUNGIU, INVITÉ D’HONNEUR »

> Baccalauréat de Cristian Mungiu / vendredi 18 novembre à 20h, en présence du réalisateur

> 4 mois, 3 semaines, 2 jours de Christian Mungiu / samedi 19 novembre à 16h30, en présence du réalisateur

> Toto et ses sœurs d’Alexander Nanau / dimanche 20 novembre à 15h30, carte blanche à Cristian Mungiu. Précédé d’une rencontre avec Cristian Mungiu, animée par Olivier Père, Directeur de l’unité cinéma – Arte France

> Au-delà des collines de Cristian Mungiu /  lundi 21 novembre à 14h30

> Contes de l’âge d’or (Parties 1 et 2) de Cristian Mungiu, Hanno Höfer, Razvan Marculescu, Constantin Popescu et Ioana Uricaru /  jeudi 24 novembre à 16h

> Occident de Cristian Mungiu / samedi 26 novembre à 16h30

> Retrouvez tout le programme du festival Un état du monde… et du cinéma

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s