Dossiers/Europe

Loredana Bruma, l’architecte des maisons qui pleurent

par Nausica Baciu

Loredana Bruma, jeune architecte originaire de Bucarest, s’est spécialisée dans les projets de développement urbain avec un fort impact social. Elle a dirigé pendant plusieurs années le projet “Case Care Plâng” («Maisons qui pleurent») qui visait à inventorier des vieilles bâtisses inhabitées et dégradées de Bucarest.

Pour Loredana, la rénovation est essentielle dans une ville :

« Cela crée de l’emploi et redynamise une communauté entière, tout en utilisant des matériaux biodégradables. On peut trouver de l’aide de la part d’individus ou d’associations qui s’intéressent au patrimoine et à la rénovation. Une maison en ruine devient ainsi une ruche produisant du miel pour beaucoup de gens ».

Dezvoltare Urbană în Raport cu Patrimoniul Arhitectural – Interviu cu Loredana Bruma from Asociatia Rhabillage on Vimeo.

Les créations et projets menés par Loredana dépassent souvent l’univers de l’architecture. En 2013, elle a imaginé RePaD, un guide de la rénovation, qui encourage les Roumains à garder précieusement leur patrimoine et montre en même temps l’impact des rénovations, du point de vue écologique.

En tant que photographe, elle est surtout intéressée par des paysages urbains qu’elle imagine comme un puzzle d’une société qui évolue sans limites. Depuis 2010, Loredana Bruma expose à Bucarest, Timisoara, Toulouse, Paris et Londres, dans le cadre de projets indépendants ou collaborations internationales. Rencontre.

Café des Roumains : Loredana, comment s’est déroulé pour vous la Journée des droits des femmes cette année?

Loredana Bruma : Cette année j’ai passe la journée des droits des femmes à Bucarest. C’était surtout une journée de travail car je viens de commencer une collaboration avec la Fondation Outsider Art et j’ai lancé les actions du projet “Le Bucarest d’aujourd’hui. La vision des artistes de demain » /Bucurescii de azi. Viziunea artistilor de maine. Il s’agit d’un travail en binôme avec le peintre Laurentiu Dimisca.

LORBR

« Ce sont des réflexions, des états d’esprit, des idées. Un mélange de « j’aimerais terriblement que cela m’arrive maintenant » et « tout vient à point à qui sait attendre »

Café des Roumains : Qu’est-ce qui occupe la première place sur votre liste de vœux aujourd’hui ?

Loredana Bruma : Je planifie mon retour à Paris cet automne afin de finir ma spécialisation dans le patrimoine du 20ème siècle. Entre temps, je voyage à travers l’Europe avec des projets professionnels ou tout simplement à titre personnel. Je cherche toujours à équilibrer les deux lors d’un voyage. Je souhaite également faire évoluer mon association Rhabillage à travers mes déplacements et rencontres et surtout développer des projets intéressants pour la Roumanie. Pour le reste, ce sont des réflexions, des états d’esprit, des idées. Une recherche constante, un mélange de “j’aimerais terriblement que ça m’arrive maintenant” et “tout vient à point à qui sait attendre”. Il s’agit plutôt d’une métamorphose, que certains appelleraient crise, mais personnellement je l’assume. Je fais attention à mes choix et à leurs effets sur moi, sur ceux qui m’entourent mais surtout sur l’avenir.

Café des Roumains : Avec qui aimeriez-vous prendre un café ?

Loredana Bruma : Cela m’amuserait beaucoup une discussion entre filles avec Margaret Thatcher et Coco Chanel. Ensuite, je serais intriguée d’échanger mes idées sur Picasso avec David Hockney ou m’asseoir à une terrasse de café ensoleillée avec Berenice Abott après évidemment une incursion photographique dans les souterrains de New York. Qu’on partage nos impressions, nos visions sur cette ville. Mais le plus passionnant serait de prendre un café avec Jerry Seinfeld, papoter de tout et de rien.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s