Dossiers/Europe

Ada Condeescu, la star montante du cinéma roumain

par Nausica Baciu

Lauréate du Festival de Berlin en 2010 – Ours d’argent avec l’équipe du film « Si je veux siffler, je siffle » – Ada Condeescu est l’une des plus prometteuses actrices roumaines du moment. Spectaculaire à chacune de ses apparitions, Ada a reçu en 2013 le prix Shooting Stars de la Berlinale. Attribué aux valeurs montantes du cinéma européen, il s’agit en effet de l’équivalent du César du Meilleur espoir.

Le succès d’Ada a été confirmé au Festival du Film de Sarajevo, édition 2011, où elle a remporté le Prix de la Meilleure actrice pour son rôle dans « Loverboy ». L’intitulé du trophée  « Heart of Sarajevo » nous confirme le coup de cœur que le jury a eu pour cette actrice.

Depuis, Ada est régulièrement invitée pour faire partie du jury à des festivals de film internationaux, à Sofia, Vilnius ou encore Mons (en Belgique), au célèbre Festival International du Film d’Amour.

Le temps d’un film – « Au delà de la voie ferrée », réalisé par Catalin Mitulescu et dont la sortie est prévue en avril 2016 – Ada va devenir la belle Monica. On parie que vous allez vous laisser envoûter ? Rencontre.

anda-condeescu-800x445

Ada Condeescu et Abdulkadir Tuncer dans « Les Frères » de Markus Moerth

Café des Roumains : Ada, comment s’est déroulé pour vous la Journée des droits des femmes cette année?

Ada Condeescu : Le 8 mars dernier j’étais en pleine préparation de la première du film Les Frères (Geschwister), réalisé par Makus Moerth et qui a eu lieu à Graz, en Autriche. Ensuite j’ai visité ma mère, comme la tradition le veut en Roumanie, car c’est une femme que j’admire et je respecte énormément. J’ai reçu des fleurs de saison – que j’adore – des tulipes rouges. Et j’ai beaucoup sourit ce jour-là.

Café des Roumains : Qu’est-ce qui occupe la première place sur votre liste de vœux aujourd’hui ?

Ada Condeescu : En toute confidence, je souhaite vraiment trouver un agent en Angleterre. Ensuite, j’aimerais prendre un peu plus de temps pour moi et surtout faire du sport.

Café des Roumains : Avec qui aimeriez-vous prendre un café ?

Ada Condeescu : J’adorerais une table ronde avec les cinq meilleurs directeurs de casting des États Unis. Car afin d’avancer dans ma carrière, je me dois de savoir quels sont les critères de réussites à un casting en dehors de l’Europe.

Café des Roumains : Un message pour les lecteurs et lectrices du Café des Roumains ?

Ada Condeescu : Je vous souhaite une année remplie d’énergie, de force, de pensées positives, équilibre et amour !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s