Cultures du monde

Chez Gusto : des pizzas aux accents roumains

Ouverte il y a quatre mois dans la rue de la Jonquière du 17e arrondissement de Paris, la pizzeria Chez Gusto accueille ses clients avec des plats faits maison et “réalisés avec passion”. Au delà des pizzas “voyage autour du monde”, ice tea maison ou encore pizzas “terroir de France”, on y retrouve une ambiance chaleureuse et une décoration très accueillante. Rencontre avec Madalina et Olivier, les “parents” de Chez Gusto.

P1030553

A 34 ans, Madalina a déjà vécu dans plusieurs pays et travaillé dans différents domaines : de l’hôtellerie-restauration à Chicago au tourisme en Grèce, en passant par l’événementiel en Roumanie. “J’ai fait des études de sociologie à Cluj-Napoca, raconte-elle. Mais une fois les études terminées, ce n’était pas évident de travailler dans ce domaine. J’ai fait deux-trois entretiens en Roumanie, c’était une aberration…”. Madalina décide ainsi de quitter son pays natal et tenter sa chance aux Etats-Unis, où elle décroche un stage en management hôtelier à Chicago. Mais l’envie de continuer dans son domaine d’études était plus fort et la jeune roumaine préfère retourner en Europe à la fin de son stage.

“A un moment donné je me suis dit - c’est ça ma vie - je travaille dans l’événementiel, la restauration, et j’aime ça. J’aime le contact, échanger avec des personnes d’univers différents ou de cultures différentes” Madalina, gérante chez Gusto

“A un moment donné je me suis dit – c’est ça ma vie – je travaille dans l’événementiel, la restauration, et j’aime ça. J’aime le contact, échanger avec des personnes d’univers différents ou de cultures différentes” Madalina, gérante chez Gusto

Depuis 2009, Madalina vit en France, pays qu’elle a connu pendant ses années à la fac, quand elle a fait une année Erasmus à Nantes. La jeune femme se souvient de ses débuts dans la capitale : “Quand je suis arrivée ici, j’ai eu du mal… Il fallait avoir une carte de séjour à l’époque… J’ai du reprendre mes études parce que mes diplômes en Roumanie n’étaient pas reconnus.” Madalina obtient ainsi son Master en sociologie à la Sorbonne, au bout de deux ans assez intenses:

J’ai toujours travaillé à côté de mes études – j’ai fait hôtesse d’accueil, surtout les week-ends. A la fin de mon master, je savais que ça allait être difficile de trouver du boulot…”.

Aujourd’hui, Madalina vient d’ouvrir son propre business avec son compagnon Olivier. Elle gère l’accueil des clients, ainsi que la communication de la petite entreprise, pendant qu’Olivier reste aux fourneaux. Passionnés par la gastronomie et les voyages, Olivier a travaillé dans des restaurants en Australie et comme chef cuistot à Paris. Pour ses pizzas chez Gusto, il ne jure que par sa pâte faite maison et des légumes frais. Le couple propose des plats – pizzas, pâtes ou bien salades – à partir de 5,50 euros, alors que les boissons faites maison sont à 1 euro :

“Nous avons des prix abordables, car nos clients sont surtout des étudiants et nous nous trouvons aussi dans un quartier populaire” explique Madalina.

Chez Gusto déjeunent notamment les étudiants de la fameuse École 42, située dans le quartier des Épinettes. Les livraisons sont également possible à travers Alloresto et Resto-In.

Chez Gusto, nous avons testé la pizza Halloween - dark pizza à base d’encre de seiche ! Photo Chez Gusto

Nous avons testé la pizza Halloween – dark pizza à base d’encre de seiche !
Photo Chez Gusto

Madalina fait la promotion du lieu sur les réseaux sociaux et à l’aide de leur site. Elle a lancé récemment la campagne “Une pizza à votre nom” – les Internautes sont invités à composer leurs recettes originales de pizza et la meilleure proposition sera sur la carte d’hiver Chez Gusto.

Pour la saison d’hiver, Madalina et Olivier préparent un menu gourmand, avec des petits gratins et de nouvelles recettes de pizzas et pâtes “esprit hiver” – au fois gras ou encore aux coquilles Saint Jacques.

“Dans cette affaire, nous pouvons mettre en pratique toutes les idées qui nous passent par la tête, rigole Madalina. Une fois, nous avons proposé la chorba de perisoare (soupe roumaine à base de boulettes de viande) en plat du jour. Les gens ont adoré !”

Chez Gusto reste ouvert tous les jours sauf les dimanches, avec possibilité de privatisation de la salle

Chez Gusto reste ouvert tous les jours sauf les dimanches, avec possibilité de privatisation de la salle

Souriante et pleine d’énergie, Madalina s’épanouit dans son travail : “Il ne faut pas se figer à dire que le monde est en noir et blanc, qu’on est soit intellectuel, soit travailleur manuel… Nous avons une seule vie et il faut prendre plaisir à ce qu’on fait…”.

Fidèle lectrice du Café des Roumains, la jeune gérante espère retrouver prochainement les Roumains de la diaspora dans son restaurant. Les yeux pétillants, elle envisage déjà l’ouverture d’un deuxième Gusto dans le nord de Paris.

Advertisements

2 réflexions sur “Chez Gusto : des pizzas aux accents roumains

  1. Pingback: Chez Gusto – Bitcoin.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s