Cultures du monde

Sur le fil de l’art avec Art Bending

En 2011, Paul-Cristian Cordos a créé Art Bending, un concept original qui implique de la dextérité, de la passion et… du fil de fer. Originaire de Cluj, l’une des villes les plus dynamiques de Roumanie, il se rend souvent à Paris pour retrouver son inspiration. Paul a voulu nous expliquer sa démarche artistique et le lien fort avec sa ville-muse.

Photo Art Bending

Photo Art Bending

Café des Roumains : Comment est né Art Bending ?

J’ai été attiré par l’art depuis que j’étais petit. J’ai fait du dessin, de la peinture, du graphisme, afin de trouver mon identité. Mais ce n’est qu’en 2001, lors de ma première visite à Paris, que j’ai ressenti une énergie et une source d’inspiration très forte. L’Atelier de Brancusi a été un vrai déclic pour moi : c’est “Le signal”, l’une de ses œuvres les plus simples qui m’a marqué le plus.

Ensuite, j’ai fait un court séjour aux Etats-Unis, où j’ai rencontré un artiste qui réalisait des portraits en fil de fer. En rentrant en Roumanie, je savais ce que je voulais faire et j’ai commencé à chercher le matériel. J’utilise du fil de fer galvanisé de 2 mm ou bien du fil noir que je peins. La plupart du temps, il s’agit de matériel de récupération.

481675_544368318918299_2030711617_n

Café des Roumains : Quelle serait votre ligne artistique ?

Ce que je cherche avant tout est de transmettre quelque chose à travers chaque oeuvre. Quand une pièce est réussie dès le premier essai, là je sais que ça va être un succès. Et je suis obsédé par le minimalisme ! Je pense que nous serions beaucoup plus heureux si toute notre vie était minimaliste. Le plus important est de se retrouver soi-même et de décider qui l’on est. Enfin, je suis parti d’une commande pour un support photo il y a quelques années et maintenant je suis en train d’en parler avec vous à Paris…

Café des Roumains : Justement, quel est le lien que vous entretenez avec la capitale française ?

Paris est un endroit bien spécial pour moi, il y a une énergie très forte ici. De plus, le street art parisien est l’une de mes principales sources d’inspiration. Quand j’ai besoin de développer de nouveaux concepts, je me rends pour quelques jours à Paris. J’adore me balader dans les ruelles vers Montmartre, Belleville ou Châtelet… J’ai fait moi aussi du street art : j’ai déposé quelques fleurs en fil de fer sur les Champs Elysées et j’ai attendu pour voir la réaction des passants. Elles ont disparu assez vite (rire).

Café des Roumains : Comment le public roumain a-t-il accueilli le concept Art Bending ?

1374879_216427998526775_1602918844_nAu début, les gens étaient plutôt sceptiques, même certains de mes amis ont essayé de me convaincre que j’étais fou… Mais ma famille a toujours été de mon côté. Dernièrement, j’ai remarqué un changement important autant sur la scène artistique de Cluj, qu’au niveau des mentalités du public. Beaucoup d’artistes jeunes, portant un message fort, se sont affirmés ces dernières années en Roumanie. Et le public arrive enfin à s’identifier avec leur message. En 2015, Cluj sera la Capitale européenne de la jeunesse, ce qui aura un fort impact sur le mouvement artistique de la ville. Un des aspects très importants est la solidarité qui existe entre les artistes de Cluj : on a ouvert de nombreux espaces de création collective, on a enfin commencé à investir dans ce domaine.

Café des Roumains : Quel est le message que vous souhaitez faire passer à travers votre art ?

La solidarité. L’art a cette capacité de nous rassembler et en même temps de déclencher une prise de conscience collective. L’enjeu écologique me paraît essentiel : nous devons tous nous réveiller et comprendre une fois pour toutes que la Roumanie est sur le point de se transformer en un désert si l’on continue avec les politiques actuelles, que ce soit dans le domaine de l’extraction minière, de la déforestation ou de l’exploration du gaz de schiste. C’est comme si le propriétaire d’une maison décidait de la vendre pour partir en vacances avec l’argent gagné. A son retour, il dormira sous un pont.

Café des Roumains : Quels sont vos prochains projets ?

Je prépare une exposition à Cluj et Bucarest au mois d’avril. Et je retournerai bientôt à Paris, c’est comme une maison pour moi, même si j’y suis toujours de passage. Cette ville est une partie de moi.

577980_582293465168694_1676510701_n

Publicités

Une réflexion sur “Sur le fil de l’art avec Art Bending

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s