Manifestations

Stop TAFTA : manifestations contre le grand marché transatlantique

Journée de mobilisation européenne ce dimanche 24 novembre contre TAFTA, un projet de traité commercial que les Etats-Unis et l’Union européenne sont en train de négocier dans le plus grand secret. Après le rejet d’ACTA (Anti-Counterfeiting Trade Agreement ou accord commercial anti-contrefaçon) le 4 juillet 2012, sous la pression de la rue, les citoyens se soulèvent à nouveau pour dénoncer les conséquences du nouveau traité et la façon non démocratique dont les négociations sont menées.

C’est le traité de libre échange le plus important de notre histoire, cela représente 46% du PIB mondial, mais on n’est pas informé, on n’entend jamais parler aux infos”. En effet, les discussions entre les hauts dirigeants américains et européens se tiennent à huis clos, en présence des représentants de multinationales tel que Chevron ou Walmart. Les accords transatlantiques portent notamment sur les réglementations qui existent en Europe et qui seraient remises en causes, concernant entre autres le salaire minimum, les normes sanitaires pour l’alimentation et la sécurité, le respect de l’environnement, le contrôle de l’impact carbone, la réglementation de la finance, le soutien des Etats pour l’accès à tous à l’éducation et à la santé (Cf. Le monde diplomatique, Novembre 2013, p 4,5).

P1020058

A Paris, plusieurs centaines de personnes se sont donné rendez-vous à Place Saint Michel, à l’appel du Collectif citoyen Les Engraineurs, en présence d’ATTAC, Réelle démocratie maintenant, Générations futures, la Quadrature du Net. Des manifestations ont également eu lieu à Montpellier et Nice, ainsi qu’en Espagne et Italie.

Source : Partagelinfo / telelibre

Quelques bonnes raisons de stopper TAFTA :

Sécurité alimentaire : Les normes européennes concernant les niveaux de pesticides, les OGMs, le bœuf aux hormones etc. pourraient être condamnées comme “barrières commerciales illégales”.

Gaz de schiste : La fracturation hydraulique deviendrait un “droit” pour des sociétés pétrolières, pouvant exiger des dommages et intérêts des Etats en cas de refus d’exploitation.

Eau et énergie : Ces biens seraient privatisables. Toute municipalité s’y opposant pourrait être accusée d’entrave à la liberté de commerce.

Services publics : TAFTA limiterait le pouvoir des Etats à organiser les services publics (services à la personne, transports routiers, ferroviaires) et réduirait les principes d’accès universel et large à ces besoins au bénéfice d’une privatisation générale.

Liberté sur Internet : Les géants du net veulent un espionnage légal et lucratif par des firmes privées, dans la droite ligne d’ACTA.

Le 13 novembre dernier, Wikileaks publiait le projet de texte d’un chapitre de l’accord de Partenariat Trans-Pacific (TPP), un traité de libre-échange multilatéral actuellement négocié en secret par douze nations du Pacifique.

Plus d’info sur : http://www.laquadrature.net/fr/tafta-non-aux-negociations-anti-democratiques-us-ue

http://blogs.mediapart.fr/blog/annie-lasorne/191113/les-bonnes-raisons-de-stopper-tafta

 P1020059

Publicités

Une réflexion sur “Stop TAFTA : manifestations contre le grand marché transatlantique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s