Manifestations

Lettre ouverte à l’attention de Monsieur Nicolae Manolescu, Ambassadeur de la Roumanie auprès de l’Unesco

Lettre ouverte à l’attention de S.E. Monsieur Nicolae Manolescu,
Ambassadeur de la Roumanie auprès de l’Unesco,

Paris, le 8 octobre 2013,

Copies à *

Monsieur l’Ambassadeur,

Depuis le 1er septembre 2013, des manifestations massives ont été organisées en Roumanie, ainsi
que dans les capitales européennes, sur le continent américain et en Asie. Le texte approuvé par le
gouvernement roumain le 27 août 2013 et qui désigne le projet minier à base de cyanure à Rosia
Montana “d’utilité publique et d’intérêt exceptionnel” a déclenché une mobilisation citoyenne sans
précédent dans la Roumanie postcommuniste.

Comme vous devez très bien le savoir, ce projet de mine d’or constitue un danger de taille non
seulement pour l’environnement, mais aussi pour le patrimoine national et universel à Rosia
Montana. La communauté scientifique en Roumanie et à l’étranger a transmis depuis 2009 une
position unanimement favorable à l’introduction du site sur la liste du patrimoine protégé par
l’Unesco. Selon les rapports réalisés par la Commission nationale des Monuments (1), Rosia Montana
est l’un des sites les plus riches en ressources de patrimoine culturel (environ 650 hectares de
territoires contiennent 50 monuments historiques classés, dont 7 sont des monuments de valeur
nationale et universelle). Rosia Montana fait également partie de la liste des sept sites les plus
menacés d’Europe, selon l’organisation pour la sauvegarde du patrimoine Europa Nostra (2).

En 2010, l’ICOMOS, Pro Patrimonio et l’Académie roumaine ont déposé une pétition commune (3),
afin de solliciter l’introduction du site de Rosia Montana sur la liste du patrimoine mondial. Le dossier
reste encore aujourd’hui bloqué au Ministère de la Culture, alors que le danger de destruction du site
est plus proche que jamais.

Le 5 septembre dernier, une manifestation a eu lieu devant le siège de l’Unesco à Paris, afin de
dénoncer l’exploitation minière à base de cyanure, ainsi que de chercher le soutien de l’Unesco pour
la sauvegarde de ce site et de son patrimoine (4). Le 6 octobre dernier, lors de sa réunion à San José
au Costa-Rica, Le Comité exécutif de l’Icomos a adopté une résolution en faveur de la protection du
site de Rosia Montana (annexe). C’est dans ce contexte que nous vous adressons cette lettre
ouverte, en redemandant une position ferme et assumée de la délégation de la Roumanie auprès de
l’Unesco en ce qui concerne le site de Rosia Montana.

Je vous prie de recevoir, Monsieur l’Ambassadeur, l’expression de notre respectueuse
considération,

Caroline d’Assay,
Présidente de l’association Pro Patrimonio France

Michel de Backer,
Président d’O.V.R. (Opération Villages Roumains) International et O.V.R. Belgique.

Stefan Balici,
Président de l’association A.R.A.

Stefana Bianu,
Présidente de l’association Rencontres Patrimoine Europe Roumanie. RPER-France.

Serban Cantacuzino,
Président de la Fondation Pro Patrimonio.

Ioana Bogdan Cataniciu,
Présidente de l’association Rencontres du Patrimoine Europe-Roumanie. RPER-Roumanie.

Nicusor Dan,
Président de l’association Salvati Bucurestiul.

Eugen David,
Président de l’association Alburnus Maior.

Anne Marie Scotto,
Présidente d’O.V.R. Solidarité (Opération Villages Roumains France)

Serban Sturdza,
Vice-président et directeur de la Fondation Pro Patrimonio.

Serban Ţiganas,
Président de l’Ordre des Architectes de Roumanie.

Roxana Wring,
Présidente de l’association ProDoMo.

(1) http://www.simpara.ro/files/dosar%20tentativ%20list_27.04.2010_FR.pdf

(2) http://www.europanostra.org/7-most-endangered/

(3) http://www.icomos.ro/Bruxelles-declaratie-Rosia-Montana.pdf

(4) http://s6.digi24.ro/onedb:transcode/5228cd2795f9cf7f3d000001.mp4

Copie à

Monsieur Traian Basescu, Président de la Roumanie

Monsieur Victor Ponta, Premier Ministre de Roumanie.

Madame Rovana Plumb, Ministre de l`Environnement et des Changements Climatiques.

Monsieur Daniel Constantin Barbu, Ministre de la Culture de Roumanie.

Monsieur Gustavo Arraoz, Président d’ICOMOS.

Madame Mechtild Rossler, UNESCO, Deputy Director of World Heritage Centre.

Monsieur Kishore Rao. UNESCO, Director of World Heritage Centre.

Monsieur Francesco Bandarin, UNESCO, Assistant Director General for Culture (ADG/CLT UNESCO).

Madame Androulla Vassiliou, Commissaire chargée de l’éducation, de la culture, du multilinguisme
et de la jeunesse.

Monsieur Janez Potočnik, Commissaire européen pour l’environnement.

Députés roumains au parlement européen.

Groupe des Verts au parlement européen.

Cosignataires : 

George Bodocan, artiste plasticien

Georgiana Branzei, représentante ADERF

Rodica Costianu, artiste peintre

Lola Lafon, écrivaine

Paul Negoescu, réalisateur

Natalia Orbai, architecte

Dan Perjovschi, artiste dessinateur

Codrina Pricopoaia, actrice

Maria Raducanu, chanteuse

Cristina Sucala, architecte du patrimoine

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s