Manifestations

Ana Blandiana au Salon du livre

Ana Blandiana: « Je n’ai jamais eu peur de la censure politique, mais j’ai eu peur de la censure intérieure ».

Ana Blandiana: « Voltaire disait que nous sommes condamnés à la liberté. Je pense que nous qui venons du Froid sommes condamnés à la politique. »

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s